Pourquoi le personal branding est-il utile? 

Que ce soit pour faciliter une réorientation ou une évolution de carrière, pour augmenter les chances de réussite d’une start-up ou pour renforcer l’image et la reconnaissance d’une entreprise ou d’une marque, le personal branding (ou marketing de soi) devient un outil incontournable.

Comme pour le branding d’une entreprise, le personal branding consiste à se définir en tant que personne dans le milieu professionnel (ce qui nous inspire et nous motive, nos compétences et nos valeurs, ce que nous apportons aux autres) puis à valoriser les aspects les plus porteurs de ce que nous sommes en définissant les discours que nous portons et en choisissant les supports de nos expressions (réseaux sociaux, conférences, participation à des tables rondes…).

Enjeux pour la personne

Dans le cas d’une réorientation ou d’une évolution de carrière, le personal branding va permettre à la personne de mieux se positionner et se profiler. Dans la plupart des cas, les impressions positives ou négatives que nous ressentons vis-à-vis de quelqu’un dépendent de la sympathie ou de la compétence qu’il exprime. Renvoyer une impression sympathique est généralement plus avantageux qu’une impression de compétence, même dans le milieu professionnel, parce qu’il est plus important pour la survie des individus de reconnaître si une personne est digne de confiance. Et plus on progresse au sein de la hiérarchie, plus la notion de sympathie prend le pas sur celle de la compétence pure.

Enjeux pour l’entreprise

Les entreprises sont de plus en plus désincarnées. Pourtant, le niveau de confiance augmente à mesure qu’une institution ou une entreprise est incarnée et notre degré de confiance est directement lié à la nature des relations que nous entretenons avec elle. Les entreprises ont donc tout intérêt à humaniser leurs messages à travers des figures de proue. Faire en sorte que la marque et ses valeurs soient personnifiées au plus haut niveau est fondamental. Lorsque les dirigeantes et dirigeants sont visibles et portent un discours personnel qui reflètent également les valeurs de leur entreprise, l’image de celle-ci s’en trouve renforcée.

Enjeux pour les start-up

L’enjeu est très similaire pour une start-up. Parce que les investisseurs savent que la majorité des start-up vont disparaître dans les premières années et que l’estimation de la valorisation financière est très difficile à ce stade, la personnalité de celui ou de celle qui porte le projet, plus que ses compétences, est privilégiée. Et moins le projet est avancé plus celle du fondateur ou de la fondatrice est primordiale.

Être en adéquation avec son entreprise

Depuis une dizaine d’années, certain·es CEO’s prennent position au cœur des débats de société. Cette forme d’activisme va sans doute se renforcer parce que les gens attendent des entreprises qu’elles contribuent à améliorer leurs conditions de vie, la société dans laquelle ils vivent et l’environnement. Cependant, il convient de bien évaluer les avantages et les risques de ces prises de positions fortes. En tous les cas, les propos doivent demeurer cohérents avec le positionnement et les valeurs de l’entreprise et légitimes avec ses activités. C’est pourquoi, ici encore, et pour éviter des dérapages ou des incompréhensions, une réflexion de personal branding peut s’avérer nécessaire.

Être en adéquation avec soi

Le personal branding ne consiste pas à « se faire mousser », à se parer d’artifices pour se pavaner au sein d’une cour de faux-semblants. Un personal branding bien compris et maîtrisé repose sur la juste connaissance et reconnaissance de soi et exige à la fois de faire preuve d’intégrité et d’éviter toute fausse modestie. Et si parler de soi, de ce qui nous est essentiel dans notre vie professionnelle contribue à notre progression personnelle, donne de la force à nos idées comme à nos valeurs, cela doit aussi nous permettre de valoriser les personnes avec lesquelles nous travaillons et d’être en lien avec elles.